Taran

Rédigé par Argan - - aucun commentaire

 

Extrait de mon roman en cours d'écriture intitulé "Taran"

Arthur Karbec...

Nous nous retrouvons dans un bar situé dans une petite rue longeant les remparts non loin de la porte Saint Vincent. Il n’y a que des habitués et Karbec en fait partie.
Nous nous installons au bar tous les deux. Ses amis squattent d’autres tables. Il commande deux pressions.
– C’est quoi ton prénom, déjà ?
– Taran…
– C’est bizarre ! Je ne t’ai jamais vu dans le coin. Tu viens d’où ?
Tifenn n’a donc jamais prononcé mon prénom devant Karbec.
– Brest…
– Cool !
Il se retourne vers ses potes et crie !
– Les gars ! C’est un gars de Brest qui nous a sauvés la vie !
Les vingt clients dans le bar sifflent, crient et applaudissent.
– Tu fais quoi dans le coin ?
– Je suis venu voir un ami mais il n’est pas là.
– C’est con… Nous étions faits pour nous rencontrer, Taran ! A ta santé !
– Santé !
Nous buvons des bières toute la soirée.
Karbec me racontent sa vie de malouin. Il a embarqué comme marin à seize ans sur le bateau « La grande Hermine » de la Comapêche à Saint-Malo. Après cinq campagnes où il a appris la dureté du métier il a décidé d’arrêter. Il s’est marié à une jeune femme de la région qu’il connaissait depuis l’enfance. Il faisait des petits boulots pour vivre. Le ramassage des huitres, les saisons chez les légumiers du coin… Il a divorcé trois ans après son mariage sans raison précise… Leur jeunesse, la routine, l’ennui, l’impossibilité d’avoir des enfants… Cela venait de lui paraît-il ! Il a commencé à dessiner suite au divorce. Rapidement son talent brut a été repéré par un éditeur. Il a sorti sa première BD, intitulé Surcouf, en 1994. Il avait 24 ans. Il n’a jamais quitté Saint-Malo.
– Tu ne dessines plus Arthur ?
– Non… Je n’ai plus l’inspiration depuis…
– Depuis ?
– Rien…
– Une femme ? Je sens que tu as eu une peine de cœur !
– Pourquoi tu dis ça, Taran ? Oui, c’est vrai que j’ai aimé une femme…
Ces mots me transpercent le cœur mais il faut que je sache.
– Elle est partie ?
–…
– Arthur ?
– Elle m’a trahi…
– Pourquoi ?
– Elle voulait me quitter…
Mon cœur s’est accéléré subitement.
– Et alors ?
– Elle a tenté de me quitter mais… C’est moi qui suis parti avant !!! La salope ! On ne quitte pas Corto Maltesse comme ça ! C’est moi qui décide ! Hein Taran ? Tu as l’air d’être de la même trempe que moi, non ? Tu as une femme ?
– Oui…
– Elle doit être belle !
– Elle est morte…
–…
– Cancer, il y a un an…
– Merde… Je suis désolé vieux…
– C’est pour cela que je suis revenu ici… Nous venions souvent en week-end par ici. Nous prenions une chambre en bord de mer et nous passions nos deux jours à se balader, manger et faire l’amour…
– Tu es un romantique, toi ! Et depuis tu n’as jamais…
– Non…
– Tu venais voir qui ici, au fait ?
– Je voulais retrouver ma femme… la rejoindre enfin…
– Merde ! Taran déconne pas ! Tu sais, la vie est belle et elle te donnera à nouveau du bonheur !
– On verra…
– Regarde-moi ! Je n’avais plus un euro en poche et j’ai hérité d’une vieille tante pleine de fric ! Depuis je suis riche ! J’ai même acheté une île !

Écrire un commentaire

Retour haut de page